Weekly Ismo – 30 juillet 2021

  • Le MSCI World recule de -0,38%, proche du plus haut historique.
  • Les taux sont encore en baisse : 1,23% pour le 10 ans US, -0,46% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières sont en hausse. Le pétrole finit à 74$/bl.
  • Le Bitcoin s’envole de 25% à 42 000$.
  • Le dollar recule à 1,19$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, progresse à 18.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 30 juillet 2021.

La Chine fait tousser les marchés

Le gouvernement chinois a décidé de reprendre en main les secteurs de la technologie. Après s’être occupé des secteurs des fintechs (Ant), des transports (Didi), de la livraison (Meituan), voilà le tour de l’edutech. Le MSCI China a perdu plus de 6%. Les valeurs technologiques chinoises se aussi sont effondrées à Hong-Kong et à New-York. L’enseignement en Chine est particulièrement élitiste. Pour y faire face, nombreux sont les élèves qui assistent à des cours de soutien et de préparation d’examens, rendant cette industrie très profitable. Or, le gouvernement veut faire baisser les coûts de la vie pour éviter une crise démographique : des coûts d’éducation inférieurs rendent moins coûteux d’avoir plus d’enfants. 

Mais le gouvernement vise aussi les valeurs introduites sur les bourses étrangères. Il veut que les entreprises chinoises soient cotées à Hong Kong plutôt qu’aux États-Unis, pour protéger les entreprises nationales dans la guerre économique que se livrent les deux puissances. On oublie trop souvent que la Chine ne fonctionne pas comme l’Occident.

Les discussions entre la Chine et les US au point mort

D’ailleurs, la rencontre entre des représentants officiels des deux pays s’est soldée par un échec complet. Le fossé semble s’être encore creusé entre les 2 pays. L’administration américaine n’a eu de cesse de critiquer la Chine à propos des droits de l’homme dans le Xinjiang et à Hong-Kong. La Chine n’a eu elle de cesse de rétorquer qu’il s’agit là d’ingérence inacceptables dans des affaires internes.

Le PIB de la zone euro croît plus que prévu

L’économie de la zone euro a rebondi au deuxième trimestre, avec une croissance de 2 %, bien plus forte que prévu. Le taux de croissance en glissement annuel de 13,7 % a également dépassé les estimations les plus optimistes. La production a augmenté en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.

Le grand retour de la réglementation ?

Petite réflexion que je vous livre pour ce dernier weekly avant début septembre : la décennie de la réglementation aurait-elle commencé ? Microsoft a récemment augmenté son équipe juridique de 20%. La Chine s’attaque aux big tech. Il y a eu des levées de capitaux records dans la Regtech au premier semestre. Le Pdg de Binance va démissionner pour être remplacé par un nouveau Pdg ayant une formation en réglementation, ce qui n’est pas sans nous rappeler ce qui s’est passé dans le secteur bancaire après 2008. Pendant ce temps, le « champion de la réglementation », notre bonne UE, introduit de nouvelles règles pour tracer les transferts de crypto afin de réduire le blanchiment d’argent. Qu’est-ce que tout cela signifie ? Que les perspectives d’emploi sont excellentes pour tous les étudiants en droit 🤓.

Ismo vous souhaite un beau mois d'août !