Weekly Ismo – 21 novembre 2022

Retour au blog

  • Le MSCI World est stable : -0,5%.
  • Les taux reculent : 3,82% pour le 10 ans US, 2,02% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières baissent, le pétrole à 80$/bl.
  • Le Bitcoin se stabilise à 17 000$.
  • Le dollar reste à 1,03$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix est stable à 23.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 18 novembre 2022.

Encore une fois, les gouverneurs de la Fed sont venus doucher les espoirs de ceux qui espéraient un assouplissement de la politique monétaire américaine.

La Fed reste intraitable (sans jeu de mots)

Comme je l’avais souligné la semaine dernière, la Fed n’allait pas aimer le regain d’optimisme sur les marchés. Pratiquement tous les gouverneurs de la Fed sont montés au créneau pour expliquer que ce n’était pas une légère baisse de l’inflation qui allait les amener à baisser la garde. L’objectif reste de ramener l’inflation à 2%. Et pour cela, il faut absolument empêcher tout gonflement des actifs à court terme. Certains, comme le Président de la Fed de Saint Louis, envisagent que les taux pourraient atteindre 7% contre 3,75% aujourd’hui !

La courbe des taux américaine s’inverse comme jamais

Aujourd’hui les taux à 2 ans sont 0,7% au-dessus des taux à 10 ans. Pourquoi c’est important ? L’inversion de la courbe des taux est généralement signe que les investisseurs pensent que la crise économique arrive. Elle traduit l’anticipation de baisses des taux et donc d’une probable erreur de la Fed.

La BCE durcit le ton (pas trop non plus)

La Présidente de la BCE a dit vendredi qu’il serait peut-être nécessaire de monter les taux à des niveaux freinant la croissance économique pour faire baisser l’inflation. Les risques de récession ont progressé mais un ralentissement de la croissance ne suffirait pas à réduire suffisamment l’inflation a-t-elle ajouté.

L’immobilier chinois toujours dans la tourmente

La crise de l’immobilier en Chine n’en finit plus. Quand on essaie de « lisser » dans le temps la résolution des problèmes, on n’empêche pas leur apurement nécessaire avant toute reprise. Le gouvernement y est donc allé cette semaine de son énième plan de sauvetage avec un train de 16 mesures pour tenter d’endiguer l’hémorragie.

Réchauffement des relations sino-américaines au G20

Le Président Biden et le président Xi Jinping se sont rencontrés lors du G20 à Bali. Même si aucune avancée diplomatique n’était enregistrée, compte tenu de l’état des relations, les parties se sont accordées pour maintenir la communication avec comme objectif que la compétition entre les deux puissances ne dégénère pas en conflit ouvert.

L’inflation au Japon s’envole

L’inflation atteint 3,7% dans l’archipel, un record depuis 40 ans. Le Japon est le seul pays à maintenir une politique de taux zéro, convaincu que les forces déflationnistes l’emporteront finalement. Le pari n’est pas payant pour l’instant. Le Japon est à suivre car avec la combinaison, taux zéro, inflation qui progresse, devise qui baisse, marché obligataire cassé, dette publique colossale, tous les ingrédients sont là pour une bonne crise.

La bourse de Paris passe en tête

La bourse de Paris devient la première place européenne en termes de capitalisation dépassant ainsi celle de Londres. C’est anecdotique il est vrai. En fait, c’est plutôt la bourse anglaise qui a perdu sa place. Paris profite de la bonne tenue des valeurs du luxe et de la faiblesse de la livre. La dernière fois que Paris était passé en tête, c’était lors de la bulle internet. Orange (France Télécom à l’époque) valait alors plus 180€ contre moins de 10€ actuellement…

La coupe du monde au Qatar va faire chuter les volumes

La coupe du monde, lorsqu’elle se déroule dans des fuseaux horaires proche de l’Europe fait baisser de manière significative les volumes sur les bourses européennes, asiatiques et d’Amérique du Sud, de 10 à 30%. Les traders et les boursicoteurs sont en pose devant les matchs de leur pays ! Donc mercredi 30 à 16 heures, attendez-vous à une chute du volume sur le CAC40 😊

Calendrier de la semaine

Les principaux chiffres macroéconomiques qui peuvent faire bouger les marchés cette semaine.

  • La confiance des consommateurs en Europe pourrait rebondir légèrement.
  • L’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne attendu en légère hausse.
  • Des PMI un peu partout : en Europe, aux US, au Japon. Tous ou presque devraient pointer vers une contraction de l’activité économique mondiale.

Philippe de Gouville
CEO et co-fondateur d’Ismo

Philippe vous propose chaque semaine son analyse de l’actualité des marchés financiers sur le blog Ismo. Retrouvez ses précédentes analyses dans la catégorie Actualités du blog.