Weekly Ismo – 17 Septembre 2021

  • Le MSCI World en recul de 1%.
  • Les taux remontent à peine : 1,36% pour le 10 ans US, -0,28% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières sont en hausse. Le pétrole franchit près de 72$/bl.
  • Le Bitcoin s’approche à nouveau de 50 000$, à 47.300$.
  • Le dollar monte encore à 1,17$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, franchit à nouveau la barre des 20.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 17 Septembre 2021.

Les actions reculent à nouveau

Après des chiffres mitigés publiés cette semaine, les marchés hésitent. Ces chiffres sont  à mettre face à des niveaux de valorisation des marchés élevés, à l’inflation qui pointe un peu partout (UK, Canada, …) et aux problèmes dans les chaines d’approvisionnements des entreprises. En illustration, plusieurs ports sont fermés en Chine et plus de 60 cargos attendent au large de la Californie pour décharger, un record.

En Chine rien ne va plus

Les actions chinoises ont fortement baissé (-4.7%). Sont en cause des données économiques faibles, une croissance qui ralentit, un cluster important dans la province du Fujian et le resserrement de la réglementation sur les casinos de Macao. Mais c’est surtout la débâcle du promoteur géant Evergrande, avec plus de 300 milliards de dettes, en quasi-cessation de paiement qui secouent les marchés qui, compte tenu de la taille gigantesque de l’entreprise, craignent une contagion à l’ensemble du secteur.

Passeport sanitaire obligatoire en Italie

A partir du 15 octobre, les travailleurs italiens sans pass sanitaire risquent 1500€ d’amende. En France, les tests seront payants à la même date. Les pays vaccinent en masse pour éviter une nouvelle crise sanitaire avec le retour du froid.

Nouveau pacte entre les US, le UK et l’Australie

Ce pacte a pour but de contrer (ou d’essayer tout du moins) l’influence grandissante de la Chine dans la région en fournissant au pays des sous-marins nucléaires et la technologie qui va avec. Ce pacte se fait au détriment de la France qui devait fournir des sous-marins conventionnels.

Le pouvoir d’achat des Français va se dégrader

L’indice des salaires a augmenté de 1.4% sur un an, soit comme l’inflation grosso modo. Mais une forte dégradation est attendue pour les mois à venir à cause de la hausse de l’inflation qui devrait grimper autour de 3%. Les Français vont devoir faire face à une forte hausse des prix à la consommation et de l’énergie. Le pétrole et le gaz ont pris 50% et 90% respectivement depuis le début de l’année. A l’approche de l’élection présidentielle, il est certain que les promesses électorales sur les salaires vont pleuvoir !