Weekly Ismo – 17 octobre 2022

Retour au blog

  • Le MSCI World recule : -1,7%.
  • Les taux sont toujours en hausse : 4,01% pour le 10 ans US, 2,36% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières reculent, le pétrole à 86$/bl.
  • Le Bitcoin reste à 19 000$.
  • Le dollar est stable à 0,97$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix est stable à 32.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 14 octobre 2022.

Les mauvais chiffres de l’inflation américaine ont tué dans l’œuf la tentative de rebond des marchés du début de semaine.

L’inflation Core au plus haut depuis 40 ans aux US

Encore une fois, ceux qui espéraient un ralentissement de l’inflation aux US en ont été pour leurs frais. Mois après mois, l’inflation est non seulement en hausse mais surtout à chaque fois au-dessus des prévisions. Avec une inflation core de 6,6%, les investisseurs s’attendent encore à plusieurs hausses de 0,75% des taux par la Fed.

La Russie prête à négocier ?

Après des semaines de pertes sur le terrain militaire, les officiels Russes font fuiter la possibilité d’entamer des négociations avec l’Ouest. Même si les objectifs de l’invasion restent inchangés, le ministre des Affaires Étrangères Sergei Lavrov se dit prêt à considérer toutes propositions sérieuses. Le président Poutine a ajouté vendredi qu’un clash avec les forces de l’OTAN serait dévastateur et ne voit pas la nécessité d’appeler plus de réservistes à court terme. Enfin, il met un terme à la campagne de bombardements massifs de ces derniers jours « pour le moment » …

Les marchés anglais en pleine tempête

Le Chancelier de l’Échiquier n’aura tenu que quelques jours. L’extrême volatilité des obligations « Gilt » à long terme est de retour. En effet, la Banque d’Angleterre se refuse à maintenir le programme d’achat qu’elle a mise en place en urgence pour freiner l’effondrement des obligations. C’est un camouflet pour la nouvelle Première Ministre qui se voit contrainte d’effectuer un virage à 180° en abandonnant la plupart des mesures « Reaganienne » à l’origine de la tempête de ces derniers jours.

Une dette commune en Europe ?

Encore un fois, c’est dans les crises que les choses bougent et s’accélèrent. Inimaginable il y a encore quelques semaines, l’Allemagne se dit favorable à une émission jointe de l’Union Européenne pour amortir l’impact de la crise énergétique. Les sommes ainsi levées seraient redistribuées sous forme de prêt aux pays les moins solides (Italie, Grèce, Portugal, …)

Le congrès du Parti communiste (PC) chinois démarre dimanche

Il a lieu tous les cinq ans. Sans surprise, le congrès va entériner un troisième mandat pour Xi Jinping. On cherchera dans les commentaires et discours tout indice de changement de politique économique, militaire ou sanitaire.

Le yen toujours plus bas

Malgré plusieurs interventions des autorités japonaises sur le marché des changes pour soutenir leur devise, le yen n’en finit plus de s’affaiblir. Il est au plus bas depuis plus de 30 ans. Pour autant, la Banque du Japon n’envisage toujours pas de modifier sa politique de taux zéro. Le bras de fer continue.

Le FMI revoit ses prévisions de croissance mondiale à la baisse

Sans grande surprise le FMI, comme tous les grands instituts de prévisions, revoit ses prévisions de croissance à la baisse et n’entrevoit plus qu’une faible croissance mondiale de 2,7% pour 2023. Pour rappel, début 2022 elle anticipait 3,8% !

La NEF va devenir la première banque éthique de France

Vous ne connaissez peut-être pas la NEF ? Filiale du groupe BPCE, la NEF souhaite devenir la première banque éthique indépendante. La coopérative finance exclusivement des projets à impacts positifs, au service de la transition écologique et sociale, sans activité spéculative et assure une transparence totale de ces financements. On ne peut que leur souhaiter bonne chance !

Calendrier de la semaine

Les principaux chiffres macroéconomiques qui peuvent faire bouger les marchés cette semaine.

  • La croissance chinoise est attendue en nette hausse au troisième trimestre.
  • L’indice du climat des affaires en Allemagne (ZEW) est attendu en net recul.
  • La confiance des consommateurs en zone euro est attendu en baisse.
  • L’inflation au Japon est attendue en hausse à 3%.

Philippe de Gouville
CEO et co-fondateur d’Ismo

Philippe vous propose chaque semaine son analyse de l’actualité des marchés financiers sur le blog Ismo. Retrouvez ses précédentes analyses dans la catégorie Actualités du blog.