Weekly Ismo – 17 décembre 2021

Retour au blog

Chers lecteurs !

Nous sommes très heureux d’avoir passé cette année avec vous !
Nous profitons de cette newsletter pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année !
Nous restons toujours à votre écoute : n’hésitez pas à partager avec nous vos remarques et avis.

Bonne lecture et à très vite pour la suite des aventures avec Ismo !

  • Le MSCI World recule : -1,5%.
  • Les taux redescendent : 1,41% pour le 10 ans US, -0,38% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières sont stables. Le pétrole reste à 71$/bl.
  • Le Bitcoin ne bouge pas à 47 000$.
  • Le dollar monte à 1,12$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, rebondit à 21.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 17 décembre 2021.

Livret A : hausse des taux prévue en février

Contrairement aux précédentes annonces de Bercy, le taux du livret A va monter en février. Une hausse juste 2 mois avant les élections. Hmm, ça sent le bon vieux cadeau pré-électoral… Cela va-t-il changer votre vie ? Probablement pas. En effet, pour 10 000 € investis, cela représente un gain de 30€ sur un an. La belle affaire…

La banque d’Angleterre monte ses taux !

« Messieurs les Anglais tirez les premiers ! » Les Anglais sont les premiers parmi les économies majeures à monter les taux alors même que la croissance s’essouffle. Le mouvement est symbolique (les taux passent de 0,1% à 0,25%) mais permet à la banque centrale de montrer sa détermination à lutter contre l’inflation.

Omicron se propage très vite

L’OMS a dit cette semaine que le vaccin pourrait ne pas suffire pour combattre le virus. Elle recommande les gestes barrières et la mise en place de nouvelles mesures de distanciation sociale. Le virus se propage comme une trainée de poudre : le nombre de cas double tous les deux jours. Omicron pourrait dépasser Delta dans les jours qui viennent. En France, le gouvernement ne souhaite pas de nouvelles mesures avant la fin de l’année, en espérant que le virus soit moins nocif que Delta.

La Fed bouge ses pions

La banque centrale va accélérer la réduction de ses achats d’obligations. Les banquiers centraux envisagent même de monter les taux à trois reprises en 2022 si l’inflation reste élevée. Ne nous y trompons pas, la fin des achats, c’est une mesure restrictive de resserrement monétaire. Les marchés actions, et surtout les valeurs de croissance, ont accusé le coup avec une forte hausse de la volatilité.

Pas de surprise, l’inflation en hausse partout en novembre

C’était anticipé, mais cela reste une mauvaise nouvelle. L’inflation continue de monter. Elle franchit le cap symbolique des 5% dans l’Union Européenne. Rien ne signale un ralentissement, surtout pas les prix à la production qui flambent (10% aux US par exemple). Les banques centrales vont devoir continuer à agir. Malheureusement, voilà qui risque d’alimenter encore nos prochains weekly !