Weekly Ismo – 16 juillet 2021

  • Le MSCI World recule de 0,6%, mais reste proche des plus hauts.
  • Les taux sont encore en baisse : 1,30% pour le 10 ans US, -0,35% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières baissent. Le pétrole perd plus de 2$ à 71,8$/bl.
  • Le Bitcoin perd 7% à 31 500$.
  • Le dollar en hausse à 1,18, soit 1€ = 1,18$.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, en hausse à 18,5.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 16 juillet 2021.

L’inflation progresse encore aux US

En juin, l’inflation aux US est sortie encore plus forte que prévue : 5,4%. Après exclusion de la nourriture et de l’énergie, l’inflation est au plus haut depuis 1991, à 4,5% ! Le président de la Fed Powell et la secrétaire au Trésor Yellen, ont dû y aller de leur discours pour tenter de rassurer sur le fait que l’inflation est passagère et devrait baisser dans les mois qui viennent. Les marchés américains ont quand même marqué le coup.

L’Europe face à la résurgence du Covid

Les Anglais lèvent les dernières restrictions alors que la France et les Pays-Bas font le contraire. La semaine dernière l’Espagne avait mis en place des restrictions en Catalogne et dans le sud du pays. En France, le gouvernement a décidé de siffler la fin de la partie en obligeant quasiment l’ensemble de la population à se faire vacciner avant la rentrée afin d’éviter un confinement. Face au risque de voir le variant Delta se répandre, les marchés européens ont reculé et les rendements obligataires baissé.

La Chine va bien merci !

Pour le deuxième trimestre la croissance a été de 7,9% après 18,3% au premier trimestre ! Pour lisser les distorsions liées au Covid, il suffit de regarder la croissance moyenne sur 2 ans affichée à 5,5%. Bien qu’étant à l’origine de la crise, La Chine est bien la grande gagnante de la pandémie (qui en doutait ?).

Attention aux arnaques !

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le gendarme des banques et des établissements de crédit, met en garde les français face à l’explosion du nombre des arnaques sur Internet depuis 2020. Rien que pour le deuxième trimestre 2021, elle a recensé plus de 300 nouveaux sites internet ou entités proposant en France, des crédits, des livrets d’épargne, des services d’investissement dans des cryptoactifs, des services de paiement ou des contrats d’assurances sans y être autorisés. Soyez prudents. Vérifiez que les organismes sont sur un registre officiel de l’AMF, dans le REGAFI ou l’ORIAS. Sinon, passez votre chemin !

Le volume sur le Bitcoin en forte baisse

Les volumes sur le Bitcoin sont en baisse de 40% en juin. La baisse de la volatilité et des cours en serait la raison. Par ailleurs, la police britannique a opéré une saisie record de près de 200 millions d’euros de Bitcoin sur des transactions criminelles.