Weekly Ismo – 15 Octobre 2021

  • Le MSCI World rebondit de 2,16%.
  • Les taux sont stables : 1,57% pour le 10 ans US, -0,16% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières sont en hausse. Le pétrole proche de 82$/bl.
  • Le Bitcoin s’envole à 61 700$, encore 14% de hausse.
  • Le dollar est stable autour de 1,16$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, se détend à 16,30.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 15 Octobre 2021.

Bonne semaine pour les marchés

Les marchés ont connu leur meilleure semaine depuis juillet. Les données macroéconomiques sont mitigées mais le début de la saison de publication des résultats d’entreprise démarre sur de bonnes surprises.

L’inflation progresse partout en septembre

5,4% aux US, 4,1% en Allemagne, 10% au Brésil, l’inflation gagne du terrain. Elle est alimentée par la hausse des matières premières dont l’indice composite phare, le CRB Index, est au plus haut de son histoire. En Europe, la hausse du gaz oblige des entreprises grosses consommatrices d’énergie à réduire leur production. C’est le cas des producteurs d’ammoniac et de fertilisants ce qui fait craindre que la hausse ne se diffuse maintenant à l’agriculture. En Chine, la hausse des prix à la production atteint 10,7%, au plus haut depuis 25 ans, avec notamment une hausse record du prix du charbon. Ça chauffe !

La Fed et la BCE prêtes à retirer les mesures de soutient

La Fed a dévoilé son plan de réduction de son programme d’achat de dette mis en place lors de la crise du Covid-19. La BCE s’apprête à lui emboiter le pas en 2022. Les banques centrales hésitent à aller plus loin pour l’instant, estimant que la politique monétaire ne peut pas grand-chose contre les problèmes d’approvisionnement actuels.

Le FMI baisse ses prévisions de croissance

Les problèmes d’approvisionnement et l’inflation commencent à avoir un impact sur la croissance. Le FMI ajuste donc ses prévisions à la baisse (c’est souvent le cas finalement) : 5,9% pour la croissance mondiale en 2021, mais hausse pour la zone euro (cocorico) à 5%.

Le Bitcoin s’envole

Plusieurs facteurs en plus de l’inflation poussent le Bitcoin à la hausse. D’abord la Russie, toujours dans sa stratégie de casser l’hégémonie du dollar, annonce accepter la crypto comme moyen de paiement. Par ailleurs, la SEC (l’AMF américain), ne s’oppose plus à la création d’ETF indexés qui pourraient coter dès la semaine prochaine.

Les taux des placements commencent à remonter en Europe

Raisin, le spécialiste des dépôts à terme, annonce une relative bonne nouvelle pour les épargnants. Il y a un frémissement à la hausse des taux des placements en Europe. Mais bon, rien pour le moment en France où les taux réglementés des livrets ne bougent pas.