Weekly Ismo – 12 novembre 2021

  • Le MSCI World ne bouge pas : -0,01%.
  • Les taux remontent : 1,57% pour le 10 ans US, -0,27% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières remontent légèrement. Le pétrole reste à 81$/bl.
  • Le Bitcoin progresse de 5% à 64 000$.
  • Le dollar monte à 1,15$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, est restée autour de 16.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 12 novembre 2021.

L’inflation augmente plus que prévu

L‘inflation galope, notamment aux US, où, en octobre, elle atteint 6,2% et 4,6% pour la mesure qui exclue l’énergie et l’alimentation. En Allemagne, 4,5% et en Espagne 5,4% ! 

On n’avait plus vu de tels niveaux depuis plus de 30 ans. Les salaires n’arrivant pas à suivre une telle envolée, le pouvoir d’achat se réduit un peu partout. Les investisseurs ont compris que la situation était sérieuse en sanctionnant les marchés actions et les obligations en fin de semaine.

En Europe l’optimisme domine toujours

Les marchés européens résistent. Ils sont aidés par une politique monétaire toujours aussi favorable et par un regain d’optimisme autour de la croissance européenne. La production industrielle de la zone euro recule, mais moins que prévu, et la BCE revoit finalement à la hausse (encore !) la croissance pour 2021 (5%) et reste optimiste pour 2022 avec une prévision de 4,6%. La banque centrale avertit cependant que les difficultés arrivent avec la hausse des prix de l’énergie et les problèmes persistants dans les chaînes d’approvisionnement.

La Covid-19 revient en force en Europe

C’est comme un sparadrap ; on n’arrive pas à s’en séparer. L’Allemagne a comptabilisé un nombre record de cas cette semaine et envisage à nouveau des restrictions. En France, le nombre repart à la hausse avec une troisième injection à la clé. On parle d’un nouveau confinement aux Pays-Bas et en Autriche, qui veut confiner les personnes non vaccinées. Enfin, la situation s’aggrave à l’Est, notamment en Hongrie et en Slovaquie où l’épidémie bat son plein. Pour certains pays, l’hiver sera difficile.

Le Japon met un n-ième plan de relance sur les rails

Le nouveau gouvernement de Fumio Kishida, fraichement intronisé, planche sur un plan de relance fiscal de 350 milliards d’euros pour essayer à nouveau de relancer la machine économique de l’archipel. Le plan s’adresse en premier lieux aux familles avec des enfants et aux petites entreprises. Rappelons que le Japon est le seul pays du monde à toujours lutter contre la déflation !

L’inflation s’insinue en Chine aussi

L’inflation arrive par les prix à la production qui ont progressé de plus de 13% sur un an. Il faut remonter 26 ans en arrière pour retrouver de tels chiffres. Mais il est vrai que la Chine à la capacité d’exporter (aussi) cette inflation à l’étranger compte tenu de la forte demande.

La « Flop26 » finit sur une bonne nouvelle

En effet, la Chine et les US nous ont fait la surprise d’un communiqué commun jetant les bases d’une collaboration entre les 2 pays pour réduire les émissions de méthane, la déforestation et pour augmenter l’utilisation des énergies renouvelables. Reste à savoir si l’engagement est concret ou s’il s’agit d’un plan de communication des deux plus grands pollueurs de la planète. Les promesses n’engagent que ceux qui les croient…