Weekly Ismo – 10 Septembre 2021

  • Le MSCI World en recul de 1.20%.
  • Les taux bougent à peine : 1,34% pour le 10 ans US, -0,33% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières sont en hausse. Le pétrole finit près de 70$/bl.
  • Le Bitcoin recule à 44 900$ après avoir franchi 50 000$ durant la semaine.
  • Le dollar remonte à 1,18$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, bondit à 21.

Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 10 Septembre 2021.

Les actions trébuchent !

Les grandes banques à travers le monde réduisent leurs objectifs pour les actions estimant que le niveau de valorisation est intenable à moyen terme. Si on ajoute l’inflation, il n’est pas étonnant que les marchés mondiaux accusent le coup.

La Fed et la BCE s’apprêtent à réduire les plans de soutien

Depuis le début de la crise du Covid, les banques centrales à travers le monde injectent massivement des liquidités en achetant des montants colossaux d’obligations. Avec la fin des mesures de restriction et la hausse de l’inflation, elles envisagent maintenant de réduire ces achats.

La BCE revoit à la hausse ses prévisions

On n’est pas habitué aux révisions à la hausse😊. La BCE prévoit maintenant 5% de croissance en Europe pour 2021 (vs 4.6%) … et 2.2% d’inflation (vs 1.9%). Depuis quand l’inflation n’a pas été au-dessus de l’objectif de 2% ?

Le Japon change de premier ministre

Le marché japonais progresse de 9% après la démission du premier ministre Yoshihide Suga. Son successeur continuera d’appliquer une politique de relance agressive qui permet à l’île de connaitre un niveau de croissance jamais vu depuis 40 ans.

L’assurance-vie a le vent en poupe !

Les encours progressent depuis le début de l’année de 63 milliards d’euros ! Le montant total de l’épargne des Français sur ce véhicule est maintenant de 1 850 milliards d’euros, un nouveau record. La collecte et la bonne tenue de marchés expliquent cette hausse. Les unités de comptes enregistrent quant à elles 22 milliards de collecte depuis le début de l’année, signe que les investisseurs privilégient moins le contrat en euro qui ne rapporte plus grand-chose. Comme toujours, lors de la souscription d’un contrat, prenez soin d’étudier l’ensemble des frais appliqués !