Weekly Ismo – 04 juin 2021

 
  • Le MSCI World est en hausse (+0.71%), au plus haut.
  • Les taux reculent légèrement (1.55% pour le 10 ans US, -0.22% pour le 10 ans allemand)
  • Les matières premières montent encore avec le pétrole qui s’envole de plus de 3$/bl à 69$/bl, au plus haut depuis la crise.
  • Le Bitcoin se stabilise à 36 800$.
  • Le dollar reste stable à 1.216.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, recule légèrement à 16.42.
Ces chiffres sont actualisés à la clôture des marchés du vendredi 4 juin 2021.

Les marchés profitent du recul des craintes de surchauffe de l’économie américaine

Pour le deuxième mois d’affilé, les chiffres de l’emploi américain sont moins forts que prévu avec 559k créations contre 671k attendus. La difficulté que rencontrent les employeurs à trouver de la main d’œuvre laisse penser que beaucoup attendent la fin des aides du gouvernement pour revenir sur le marché de l’emploi. Les marchés apprécient le fait de voir que la croissance ne s’emballe pas.

La croissance mondiale revue à la hausse

L’OCDE revoit ses prévisions de croissance à la hausse : 5.8% cette année et 4.4% en 2022. La reprise de l’activité sera globale quand les campagnes de vaccinations seront partout déployées.

L’activité rebondit en Europe

L’activité manufacturière a été forte en mai, laissant à penser que la reprise aurait été encore plus forte sans les difficultés d’approvisionnement qui ont fait exploser les prix des inputs. Au UK, la réouverture des pubs et des restaurants est responsable du rebond spectaculaire de l’activité.

pmi_manufacturier_newsletter_ismo_040621-min

Source, Markit, Reuters

Le plan de relance européen dans les starting-blocks

Le plan de relance européen de 750 milliards d’euros enfin approuvé, la Commission Européenne peut dorénavant faire appel au marché pour le financer et commencer à redistribuer l’argent ainsi levé aux différents états.

La Chine modifie (encore) sa politique familiale

La Chine fait sauter la limite de 2 enfants par couple (la limite passe à 3) après avoir fait sauter la règle de l’enfant unique en 2016. La Chine doit faire face au vieillissement rapide, voire au déclin de sa population. Le taux de fertilité est de 1.3 soit le même que celui de l’Italie et du Japon dont la population baisse régulièrement.