La stratégie du BTFD

Retour au blog

Hier les marchés ont connu une des plus belles journées de l’année, le MSCI ayant progressé de 2,14%. Elle se caractérise par une forte hausse après une série de baisse les jours précédents. C’est une situation que les anglo-saxons appelle le BTFD, acronyme de « Buy the Fucking Dip », qui peut se traduire par « acheter ce p..n de creux ».

Qu’est que le BTFD ?

« BTFD » est une expression courante utilisée par les traders qui signifie acheter un actif sur le repli, lorsqu’il a baissé de prix. L’idée générale consiste à penser que le nouveau prix inférieur, représente une bonne affaire car le repli n’est que transitoire, dû à des phénomènes de liquidités, et qu’avec le temps, l’actif rebondira.
Certains utilisent cette stratégie lorsque l’actif est déjà dans un mouvement haussier plus global en espérant que le mouvement est juste transitoire. C’est dans ce contexte que la stratégie fonctionne le mieux.
D’autres utilisent cette stratégie dans un marché baissier mais dont il estime que le mouvement est surfait. Enfin, des investisseurs utilisent cette stratégie alors qu’ils possèdent déjà l’actif pour « moyenner à la baisse ».

Comme toute stratégie, elle a ses inconvénients :

  • le prix d’un actif peut baisser pour plein de raisons, incluant le fait que l’actif sous-jacent peut réellement avoir perdu en valeur intrinsèque. Le fait que le prix baisse ne signifie pas qu’il s’agit d’une opportunité d’achat. La plupart des investisseurs n’ont pas la capacité de distinguer entre une baisse temporaire et le signal que les prix vont durablement chuter. Acheter plus de titres sur le repli pour réduire le coût moyen d’acquisition n’est en général pas une raison suffisante pour augmenter le pourcentage de ce titre dans son portefeuille compte tenu de la déformation ou de l’augmentation de risque que cela comporte.
  • Les coûts de trading sont déterminants. L’implémentation systématique de cette stratégie ne peut être profitable si les frais de trading, les bid-offers, sont trop élevés. C’est pourquoi, les particuliers l’appliquent sur des actifs volatiles comme le Bitcoin ou certaines actions. En effet, pour contrebalancer les frais divers qu’ils subissent, il faut pouvoir générer des profits importants et donc prendre plus de risques.

Cette stratégie a été massivement utilisée en 2021 par les particuliers et elle a remarquablement fonctionné compte tenu du fait que les marchés ont toujours rebondi. Aux US, via les plateformes de trading comme Robinhood, les particuliers se sont constamment mis en face des flux vendeurs des hedge funds. L’affaire Gamestop en est l’illustration ultime : les particuliers se sont regroupés pour acheter la valeur sur le moindre repli, quel que soit le prix, pour faire plier les hedge fund vendeurs.

Cette stratégie est une stratégie de trading, très spéculative, pour générer du profit à court terme. Dans le cadre d’un investissement à long terme elle n’a que peu d’intérêt. En effet, il est bien plus important d’investir régulièrement quel que soit le prix. C’est l’accumulation des montants et des profits qu’ils génèrent à long terme qui sont déterminants. Le point d’entrée importe peu.