La Covid-19 ? Les plus riches lui disent merci

Retour au blog

Les inégalités de patrimoine se creusent comme jamais. Le nouveau rapport d’Oxfam, organisation anglaise de lutte contre la pauvreté et les inégalités, est édifiant : « La fortune des milliardaires dans le monde a plus augmenté en 19 mois de pandémie qu’au cours de la dernière décennie » alors que « 160 millions de personnes sont tombées dans la pauvreté » vivant avec moins de 5 euros par jour.

Dans son rapport publié traditionnellement avant le sommet de Davos, l’organisation souligne que la fortune des 10 personnes les plus riches a ainsi doublé et il y a eu un nouveau milliardaire par jour tandis que la situation de 99% de la population mondiale a empiré à cause des confinements, de la baisse du commerce international et de la baisse du tourisme.

En matière sociale et d’égalité, il y a aussi eu de la casse : moins de femmes et de personnes issues des minorités qui travaillent qu’en 2019. De ce point de vue-là, la pandémie nous a fait reculer de plusieurs années.

En France, la fortune des milliardaires a augmenté de 236 milliards (+86%). « Les 5 premières fortunes de France (Arnault, Bettencourt, Pinault et Wertheimer) possèdent autant que 40% des Français les plus précaires ».

Comment en est-on arrivé là ? C’est principalement dû à l’argent public versé sans condition par les gouvernements et les banques centrales pour sauver l’économie. Une partie de cet argent s’est retrouvée sur les marchés financiers et dans les actions que possèdent ces personnes. D’une certaine manière la Covid-19 a été le catalyseur de leur enrichissement.

Leur fortune est reliée à la valeur des actions qu’ils détiennent. Elles ne sont donc pas instantanément réalisables (ils ne peuvent pas tout transformer en cash). Il n’est pas prouvé non plus que la hausse de la fortune des uns provoque la baisse de la fortune des autres. Mais on atteint des niveaux qui n’ont plus de sens. La fortune d’Elon Musk vaut maintenant le PIB du Danemark avec un enrichissement d’en moyenne 500 millions par jour en 19 mois !

Le phénomène de creusement des inégalités, loin de ralentir, ne fait donc que s’accélérer et ne peut être à terme que source d’instabilité politique. Oxfam propose des solutions radicales, voire démagogiques, qui n’ont que peu de chances de voir le jour, comme une taxe 99% sur les profits des 10 personnes les plus riches du monde mais elles ont l’avantage de poser le débat.

La difficulté d’accès aux marchés financiers et une des principales causes du creusement des inégalité de patrimoine. C’est pourquoi Ismo permet à tous les Français d’investir facilement et de façon responsable sur les marchés financiers, en combinant pédagogie et expertise des marchés financiers. Il est crucial que même les plus jeunes puissent investir pour préparer leur avenir ou même défendre leur pouvoir d’achat. En choisissant Ismo il y a 19 mois, les utilisateurs ont pu profiter de la même envolée des marchés que celle qui a profité aux milliardaires actions.

Investir dans des actions et des obligations présente un risque de perte en capital.