Flash actu : Tournant historique à la BCE

Retour au blog

La hausse de l’inflation s’étend en Europe

Hier, la BCE a officiellement annoncé la fin de 8 ans de NIRP (Negative Interest Rate Policy). Compte tenu de l’inflation, les taux négatifs c’est bientôt terminé. La hausse débutera au prochain meeting, probablement 0,25%, et on ne sait pas quand elle s’arrêtera. C’était de toute façon un secret de polichinelle, les membres ayant distillé des informations allant dans ce sens depuis des semaines (cf tous nos derniers weekly).

Quand tout a déjà fuité avant la réunion, le plus intéressant se trouve souvent dans le communiqué et dans conférence de presse qui suit lors de laquelle les journalistes échangent avec la Présidente, Madame Lagarde.

Dans le communiqué tout d’abord, on y trouve la confirmation que le programme d’achat d’obligations (QE : Quantitative Easing) va s’arrêter le premier juillet. Tout l’argent récolté du stock d’obligations (coupons et remboursements) qu’elle détient sera réinvesti dans d’autres obligations. Cela signifie que le bilan de la BCE sera maintenu au niveau actuel. Elle diffère en cela de la FED, plus agressive, qui a décidé de réduire son bilan (QT : quantitative Tapering).

Source : BCE

Lors de la conférence de presse, la Présidente a eu un discours plus ferme qu’anticipé. Elle accuse Poutine d’être à l’origine de la hausse de l’inflation et de la baisse de la croissance. En effet, la BCE a aussi revu à cette occasion ses prévisions d’inflation fortement à la hausse. L’inflation ne retournera plus à objectif de 2% en 2024. Elle s’installe durablement. Mais elle a aussi revu ses prévisions de croissance fortement à la baisse. C’est la double peine qui augmente le risque de stagflation si rien ne change et ça, les marchés n’ont pas aimé.