Joyeux anniversaire, Bitcoin 🎉

La légende affirme que, le 31 octobre 2008, il y a 13 ans déjà, Satoshi Nakatomo publiait un article de recherche intitulé « Bitcoin P2P e-cash paper » jetant les bases sur ce qui allait devenir le Bitcoin. Ce papier était publié sur une liste de diffusion traitant de la cryptographie. Nakatomo y décrivait le principe d’une devise digitale ne nécessitant pas de tiers de confiance, donc pas de banques, et qui permettait à chacun des participants de rester anonyme. Point fondamental, ce nouveau système garantissait la sécurité, l’inviolabilité des transactions du système grâce à un algorithme de consensus dans un réseau blockchain.

13 ans après, le réseau bitcoin domine l’univers des cryptodevises et regroupe des millions d’adeptes dans le monde entier. Il représente une alternative aux monnaies émises par les états comme le dollar et l’euro et aux métaux précieux comme l’or et l’argent.
Rien que l’année dernière l’usage des cryptos a augmenté de près de 1000% particulièrement dans les pays émergents comme le Vietnam, l’Inde ou le Pakistan.

Les plateformes sont très faciles d’accès, parfois plus faciles d’accès que les plateformes de trading traditionnelles. Beaucoup de jeunes intéressés par la bourse commencent par acheter des cryptos dans l’espoir de faire un coup, de faire des profits rapidement en surfant sur la crypto-mania actuelle. L’utilisation du Bitcoin comme moyen de paiement à l’international progresse aussi régulièrement. Enfin, les investisseurs voient dans le Bitcoin une valeur refuge, à l’instar de l’or ou de l’argent, contre l’inflation qui monte actuellement partout dans le monde et contre les politiques de dévaluation menées par certaines banques centrales.

Quels sont les avantages du Bitcoin :

  • Le Bitcoin permet d’avoir le contrĂ´le de son argent. Les monnaies traditionnelles font face Ă  des risques pouvant empĂŞcher de rĂ©cupĂ©rer son argent. Comme cela s’est dĂ©jĂ  produit dans le passĂ©, en Argentine ou en Grèce, les banques ou les Ă©tats peuvent faire faillite, l’argent s’est alors Ă©vaporĂ© ou est bloquĂ© jusqu’à nouvel ordre.
  • Les frais de transactions sur le Bitcoin sont gĂ©nĂ©ralement faibles et la plupart du temps il n’y a pas de frais de dĂ©pĂ´t ou de retrait, pas de frais de tenue de compte, … Cela dĂ©pend de la plateforme utilisĂ©e.
  • Les frais de transactions Ă  l’international sont en gĂ©nĂ©ral moins Ă©levĂ©s. Les transactions sont instantanĂ©es car il n’y a pas d’intermĂ©diaires ou Ă©tat Ă  rĂ©munĂ©rer.
  • Les transactions en Bitcoin sont complètement sĂ©curisĂ©es. Le Bitcoin n’est pas de l’argent physique. Du coup, les voleurs seront bien incapables de le voler physiquement. Les pirates peuvent voler la crypto-monnaie d’une personne si elle a accès aux clĂ©s privĂ©es de votre e-wallet. Cependant, voler des bitcoins est thĂ©oriquement impossible avec une protection adĂ©quate et des pratiques standard de sĂ©curitĂ©. Bien que certaines plateformes de trading de crypto-monnaie aient Ă©tĂ© hackĂ©es, les transactions bitcoin ne peuvent pas en ĂŞtre affectĂ©es.

Quels en sont les désavantages :

  • Le Bitcoin pollue. Il consomme autant d’énergie que la Suisse.
  • Le Bitcoin n’est pas reconnu partout comme moyen de paiement. Il est interdit dans certain pays (la Chine). Il n’est que rarement acceptĂ© comme moyen de paiement, mĂŞme sur Internet. Il est donc encore impossible d’utiliser le Bitcoin dans la vie de tous les jours.
  • On peut perdre ses bitcoins si on perd ses clĂ©s d’accès ou le e-wallet (disque corrompu, virus, etc …). Il n’y a aucun moyen de retrouver ses bitcoins, ils sont devenus orphelins du système.
  • Il n’y a aucune protection des achats, comme c’est le cas avec une carte de paiement par exemple. Si vous achetez avec des bitcoins et que le vendeur ne vous livre pas, vous n’avez aucun recours.
  • Des bugs ou failles non rĂ©pertoriĂ©es ou connues. Ces failles pourraient, si elles existent, permettre Ă  des voleurs de rĂ©cupĂ©rer des Bitcoins du rĂ©seau au dĂ©triment de leurs rĂ©els dĂ©tenteurs.

Depuis son lancement en 2009, le Bitcoin a fait l’objet de beaucoup de controverses et dénigrement.

Tour à tour attaqué pour son extrême volatilité, accusé de favoriser les activités illicites, interdit dans certains pays, son succès, pourtant ne se dément pas. En moyenne en 2021, 250 000 transactions ont été enregistrées chaque jour et la valeur totale en circulation dépasse les 1000 milliards de dollars. Il attire maintenant les investisseurs institutionnels et les grandes entreprises comme Facebook et Amazon.

blog-ismo-joyeux-anniversaire-bitcoin-min

Source : blockchain.com

💡 Attention cependant, l’évolution actuelle rappelle celle de 2000, période au cours de laquelle, acheter était perçu comme une garantie de gagner de l’argent.

On sait comment cela a (mal) fini. Il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle crypto sorte de nulle part et fasse la une en affichant des gains spectaculaires : Dogcoin, Shiba Inu, Cat Token, PolyDoge, autant de crypto qui ont affiché jusqu’à 1000% en une semaine.

Rappelons un vieil adage, perclus de bon sens : « les arbres ne montent pas au ciel ».